Pneus toutes saisons

Les désavantages

Des pneus toutes saisons ne peuvent fournir le maximum ni en hiver ni en été, et sont donc une mauvaise solution. Les performances en été de ces pneus sont loin d’égaler celles des conventionnels pneus d’été. Quant à l’hiver, lors de situations particulières comme freiner ou conduire en descente sur une chaussée enneigée, ces pneus sont un danger pour la sécurité. Ils sont en outre soumis à une plus grande usure et conduisent à une plus forte consommation de carburant.

Profil minimal

La loi (art. 58, al.4 OETV) prescrit un profil minimal de 1.6 mm. Pour les pneus de taille basse, les 1.6 mm ne concernent que les rainures intérieures munies d’un indicateur d’usure (TWI : Trend Wear Indicator). Les rainures extérieures sans TWI, les ponts ou renforts de gomme de la surface de roulement ne sont pas pris en considération. Les pneus présentant une usure excessivement irrégulière peuvent toutefois être incriminés indépendamment de ces critères. Source : directive du DFJP du 29.9.1995.